Mugen Kumi (Jiva)

Forum des Mugen Kumi, guilde Démoniaque, disciples de Rushu ... guilde créée par Soychiro et -Busta- le 3 Martalo 635.
 
AccueilPortail MKBlogGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pastiriale, son histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pasti



Féminin
Age : 38
Nombre de messages : 12
Ville : tout près d'Ankama
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Pastiriale, son histoire   Jeu 14 Juil 2016, 22:03

Elle s’approche du feu, majestueuse comme toujours… regarde les flammes danser, songe aux feux de Brakmar et commence à raconter l’histoire aux gens assemblés là… ils venaient de partout juste pour l’apercevoir quand elle se montrait… elle se faisait si rare ici … ce qui était bien normal… mais elle était aussi tellement appréciée en Amakna !
« Pastiriale nait un jour d’été en l’an 635, probablement le premier jour de septange.
Ce petit Eniripsa est retrouvée au milieu des champs d’Amakna, dans un berceau en bois de charme, sous une couverture en laine de boufton blanc, par des paysans qui travaillaient là. Confiée à la bienveillance des Eniripsa du temple, elle grandit sans connaître ses parents, l’histoire de sa naissance reste un mystère. Elle prit toujours un plaisir fou à s’ébattre au milieu des blés et du malt, des fleurs et des boo, jouer avec les bouftons, son futur métier lui était destiné depuis le plus jeune âge.
Être d’une grande sensibilité, elle exprime le souhait de prendre soin du peuple d’Amakna. Elle découvre peu à peu les soins et l’attention à apporter à chaque classe, les recettes de pain, quelques formules magiques, …
A l’occasion d’une rencontre heureuse, elle trouve une famille, sa première guilde. Elle apprend le fonctionnement d’une guilde, l’art du combat et découvre l’étendue des territoires habités… ou envahis. A ce moment, se révèlent en elle quelques talents pour le combat. Malheureusement, sa nouvelle famille se dissout, elle perd pied et disparaît d’Amakna pour une destination inconnue pendant une longue période.
Sa souffrance est telle qu’elle n’envisage pas de revenir un jour en Amakna même pour retrouver ses proches au temple.

Le temps passe… A l’occasion d’un voyage imprévu, elle revient miraculeusement à Astrub… 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pasti



Féminin
Age : 38
Nombre de messages : 12
Ville : tout près d'Ankama
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Pastiriale, son histoire   Jeu 14 Juil 2016, 22:04

Tous ses souvenirs refont surface, elle redécouvre le monde, il a tellement changé durant ces années d’éloignement ! Tant de vie l’entoure alors, qu’elle décide de rester quelques temps sur la terre de sa naissance. Avide de conquérir cet espace qui lui semble neuf, elle devient plus autonome et sans renoncer à ses pouvoirs pour prendre soin des autres, Les Mains d’Eniripsa sont sur elle, elle retrouve le goût du combat et du challenge. Elle choisit à cette période d’apprendre le métier de tailleur, ce qui lui demande de grands efforts.
C’est alors qu’elle passait par hasard près du zaap de Bonta qu’elle rejoint l’Ordre d’Aryn, elle y rencontre ceux qui deviendront sa famille, l’unique, celle qui lui ouvrira tous les possibles. Elle fait la connaissance d’êtres de grande puissance, son meneur est un Eniripsa talentueux et d’une grande expérience, c’est lui qui la guidera désormais. Elle trouve des compagnons attachants et précieux avec qui elle évolue peu à peu.
Au détour d’une promenade, elle aide un groupe d’aventuriers dans les grottes d’Amakna et fait la connaissance d’un jeune Crâ séduisant, Arc-Deymon.
Ensemble, ils découvrent le futur auquel elle semble destinée. Elle ne serait pas une Eniripsa comme les autres, mais bien appelée à une mission plus importante dans le Monde des Douze. Grâce à lui, elle rencontre l’alliance Externam que l’Ordre rejoindra alors qu’elle en est devenue la meneuse après la disparition de son mentor et de plusieurs aventuriers dans de mystérieuses circonstances. Mais l’histoire d’amour ne dure pas, après de grandes déceptions, elle se résigne à ne plus trouver de compagnon et se jette à corps perdu dans les missions qui lui sont confiées, de plus en plus ardues, la guilde, sa famille et sa collaboration dans l’alliance Externam.
Externam… elle y trouve de précieux nouveaux amis, s’implique avec les autres meneurs et y prend plaisir. Son rôle prend toute son envergure, la présence à ses côtés de son bras droit, Shyllz est essentielle et soude les liens au sein de la guilde qui renaît enfin !
Et puis, un jour, au Bibliotemple, lors de sa visite journalière à Théodoran Ax, un grand Ecaflip la salue. Elle se tourne vers lui et le reconnaît, lui, qui, bien que discret, domine le peuple des aventuriers du Monde des Douze par son talent, sa force et son intelligence. Elle n’aurait jamais pensé le trouver là… elle est fort intimidée…
La conversation s’engage, et l’histoire commence…
Le lien entre eux est unique… l’attention de Felinho l’aide à s’épanouir, son expérience la guide aussi, son écoute et sa présence lui deviennent précieuses mais il est amené à de grandes missions qui l’attirent loin d’elle… elle le laisse alors s’éloigner vers son destin, qu’elle sait par avance grandiose.
Elle trouve refuge, comme toujours, au sein de l’Ordre. Et au fil du temps, se lie d’amitié avec les membres des autres guildes de l’alliance. Elle met un point d’honneur à aider Mitchok dans sa tâche de meneur de cette alliance prometteuse. Elle arrive peu à peu à un niveau de puissance qui la hisse enfin parmi les Eniripsa reconnus pour leurs talents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pasti



Féminin
Age : 38
Nombre de messages : 12
Ville : tout près d'Ankama
Date d'inscription : 12/01/2016

MessageSujet: Re: Pastiriale, son histoire   Jeu 14 Juil 2016, 22:05

Mais voilà que des désaccords insolubles au sein d’Externam la poussent à emmener la guilde vers d’autres cieux. Envahie d’une douleur qu’elle ne connaissait déjà que trop bien, elle décide avec ses bras droits, ses amis et les membres de la guilde de l’avenir de l’Ordre d’Aryn et la guilde rejoint ses amis au sein de Resilience, nouveau projet qui n’arrivera malheureusement pas à s’épanouir comme ils l’avaient tous rêvé.
Pris dans la tourmente, l’Ordre d’Aryn voit ses membres se diviser, l’amitié profonde qui les lie ne suffit pas à les rassembler cette fois. Et c’est la mort dans l’âme qu’elle voit la guilde se décomposer.
Anéantie, ne sachant plus que faire à présent, elle trouve refuge auprès de Soychiro, le fabuleux Xelor et Mabu, la dévouée petite Enutrof. Ne trouvant plus le courage de mener l’Ordre désormais, elle accepte la proposition des Mugen Kumi de les rejoindre, témoignant de l’amitié qui les lie après les aventures vécues ensemble au sein des deux alliances, malgré sa neutralité dans le monde des Douze.
Le cœur brisé par tant d’évènements douloureux pour une Eniripsa même combattante, elle prend enfin un temps de convalescence et de repos dans sa nouvelle guilde… 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pastiriale, son histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pastiriale, son histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mugen Kumi (Jiva) :: La Cour du Dojo (Membres et Amis démons - RP) :: Jardin mu'Zen-
Sauter vers: